Un peu d'histoire en ce jour férié australien: le 25 avril, c'est ANZAC day. ANZAC, ça veut dire Australia and New Zealand Army Corps. Le 25 avril, on commémore tous les soldats australiens morts au combat. Et malgré ce qu'on pourrait croire, il y en a pas mal. Tout d'abord, le 25 avril a été choisi en raison d'une importante bataille ayant eu lieu en 1915, sur les côtes de l'actuelle Turquie, lors de la Première Guerre Mondiale, où de nombreux Australiens trouvèrent la mort. Aussi étrange que cela puisse paraître, l'Australie est d'ailleurs le pays qui a perdu le plus d'hommes, en proportion, lors de ce conflit. Voilà pourquoi les cérémonies de l'ANZAC day sont suivies avec beaucoup d'émotion. Des parades dans tous les pays, dès l'aube, et des minutes de silence devant les monuments aux morts situés un peu partout. Parce que des morts australiens, il y en a eu également lors de la Seconde Guerre Mondiale, puis la Guerre du Vietnam, au Timor Oriental, en Irak, en Afghanistan (un de leurs soldats est mort là-bas aujourd'hui d'ailleurs).
Pour faire passer les larmes, les Australiens ont trouvé une solution qui leur est propre (et qu'ils utilisent à bien d'autres occasions): ils vont au pub et boivent de la bière, toute la journée. Et en plus, ils ont le droit uniquement ce jour-là de jouer à un jeu d'argent: le two up. Très simple: c'est pile ou face. Un cercle se forme, et les paris sont lancés. Le tout est de trouver quelqu'un prêt à parier sur la combinaison opposée; si je joue "deux face", il faut que je trouve quelqu'un qui veut jouer "deux pile". Celui qui joue face met un billet sur sa tête pour dire qu'il cherche un pile. Et le pile se signale, et donne son billet. Celui qui joue face tient les billets pendant le jeu... et voilà! Donc ça boit, ça joue, ça crie, ça rie, tout se fait dans la bonne humeur, les vétérans sont en uniforme, et les soldats actuels aussi d'ailleurs. Et les pubs ferment à 19 heures, pour éviter trop d'agitation (vu que tout le monde a commencé à boire à 9 heures du matin)...