Cela fait bien longtemps que je n'ai pas poste regulierement. Je ne prends plus le temps de mettre en ligne mes photos, et de coucher sur le papier (meme virtuel) mes impressions. La vie a Sydney est pourtant riche. Mais si je devais comparer mon etat d'esprit a celui qui m'animait lorsque j'ai reellement commence ce blog, a Singapour il y a maintenant presque deux ans, je dirais plusieurs choses:

- a Singapour j'etais etudiant. J'avais plus de temps pour moi, pour me promener, pour decouvrir la ville, et pour voyager. Le soir et le week-end, ici, je tente tout a la fois de me reposer, de faire la fete, de rencontrer des gens, de visiter...

- Singapour permet de voyager tous les week ends: tous les pays d'Asie du Sud Est se trouvent dans un rayon de 3 heures d'avion, et les prix sont casses du fait de la concurrence entre Jetstar et Tiger. De Sydney, pour changer de pays, il faut aller en Nouvelle Zelande (3 heures de vol), sinon il y en a au moins pour 7-8 heures minimum. Par ailleurs, la vie active m'empeche de prendre des vacances quand je le souhaite.

- les differences culturelles sont...beaucoup moins prononcees. On s'en doute, l'Australie est un pays occidental et donc tres proche de ce que l'on connait, il y a moins de details remarquables de la vie quotidienne.

- et puis l'envie. J'ai moins envie d'ecrire, j'ai l'impression d'y prendre moins de plaisir, je suis moins content de mes posts. Et cela se reflete egalement dans mes emails, moins fournis... trop impatient, je ne prends plus le temps pour rien. A croire que la banque tue ma creativite (je l'ai deja ecrit et je commence a le penser serieusement) - dangereux...

Bref. Le titre de ce post fait reference a Jervis Bay, une baie magnifique situee a trois heures de Sydney que j'ai decouverte le week end dernier. Plages, bush, et mon premier kangourou. Je vais essayer d'en parler tres vite. Ou au moins de publier quelques photos.

Aux quelques personnes qui me lisent encore quand il m'arrive de publier, merci. Quand ma motivation reviendra je reecrirai. Par a-coups, probablement. Quand j'arriverai a trouver l'excitation necessaire pour poster sur la vie de bureau et ses petits tracas. Comme par exemple aujourd'hui, un collegue qui s'est fait fait virer sur le champ - la terrible loi de la salle de marche.

Maintenant j'ecrirai quand je voyagerai. Moins, mais plus applique;-)